Un chat de salon bien implanté dans son foyer
Histoire de Chats

Le chat de salon

Aujourd’hui, on compte environ 600 millions de chats dans le monde et près de 14 millions sont présents dans les foyers français. Pourtant, l’histoire du chat a été plus que mouvementée et la place au chaud sur nos canapés était loin d’être acquise il y a encore quelques années.

Entre croyances douteuses et vénération

Au fil des âges, le chat a tout connu. Vénéré et placé sur un piédestal en Egypte, il ne faut pas oublier qu’il subira aussi beaucoup de dérives au nom de sacrifices religieux. Plus tard, une fois arrivé sur les autres continents, il ne connaîtra pas non plus une belle réputation. Associé à la sorcellerie et au « démon », il sera persécuté, traqué et massacré. 

Beaucoup le décriront comme un être étrange, dont il faut se méfier. Ce qui instaurera pendant longtemps une peur du chat. Ces textes et ces croyances, basées sur des faits plus que douteux, ont forgés au chat une image d’animal « mauvais ». Même encore aujourd’hui il n’est pas rare d’entendre des phrases telles que :« Je sais que mon chat m’aime uniquement parce que je le nourris ». Ou encore : « Il a ce regard méchant et m’observe souvent comme s’il voulait me bouffer ». Les vieux mythes ont la vie dure. Même chez certaines personnes qui ont un matou dans leur foyer. 

Pour beaucoup (pas tout le monde, je vous rassure), leur chat est « jaloux, possessif, territorial, revanchard, ingrat » et j’en passe. Autant d’étiquettes qui font de lui un animal dont on se méfie, plutôt que d’essayer de le comprendre dans sa globalité complexe et fascinante.

Pourtant, le chat est depuis longtemps aux côtés de l’homme. Et ce dernier était bien content de le trouver lorsqu’il fallait « débarrasser » les maisons et récoltes des rongeurs. D’abord commensale de l’humain, sa grande capacité d’adaptation a fait qu’il s’est retrouvé petit à petit dans notre salon. 

Aujourd’hui, le chat est domestiqué depuis longtemps mais il nous reste encore beaucoup de choses à apprendre sur lui (et de lui).

Un chat de salon bien implanté dans son foyer

Le chat de salon d'aujourd'hui

Malgré une domestication mise en place depuis maintenant plusieurs années, Minou garde des instincts primaires. Il chasse toujours (même si ce n’est qu’une ficelle ou une balle en aluminium). Et certains de ses réflexes de chat amènent encore quelques incompréhensions de la part de ses humains. 

Suivant l’évolution de ses conditions de vie, un chat de compagnie peut malheureusement passer du salon à la rue et survivre malgré tout. Dans certains cas, il peut même décider de changer de foyer. Cela démontre, d’une part, une grande facilité à s’adapter de la part de nos félins. Et d’autre part, cela nous montre que les chats garderont toujours ce côté libre et indépendant. Mais il faut avouer que c’est aussi un peu ce qui nous fait craquer chez eux.

En parlant de craquer, on sait que le chat s’est fait une place au soleil depuis un petit moment déjà. Et ce ne sont pas internet et les réseaux sociaux qui diront le contraire. Impossible d’ouvrir Instagram sans tomber sur une photo de matou ou une vidéo d’un chaton trop mignon. Les gens sont gagas de leur chat et ils le font savoir au monde entier. Est-ce que tout cela influence notre vision globale du chat ? Nous en rediscuterons plus longuement dans un autre article. Ce qui est sûr, c’est que notre félin préféré n’a pas fini de nous faire fondre avec ses yeux ronds et son allure de panthère. 

Pour autant, il en impressionne encore quelques uns par son côté « imprévisible ». Une autre étiquette que l’on colle à Minou parce que nous ne comprenons pas forcément tous ses réflexes de chat. En l’étudiant de plus près, on se rend pourtant compte que tout ce qu’il fait a un but. Tout répond à un de ses besoins. Non, il ne fait pas telle ou telle chose pour vous embêter ou pour se venger. Il le fait simplement parce que c’est le seul moyen qu’il ait trouvé pour répondre à ce besoin que, nous humains, ne comprenons pas forcément du premier coup.

Qu’on l’adule ou qu’on s’en méfie, le chat fascine par son attitude et son intelligence. Grâce à ses belles qualités, il a su se faire une place au chaud dans nos maisons. Et c’est bien mérité ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :